Martillac, situé aux portes de l’agglomération bordelaise, se distingue par la présence de nombreux châteaux viticoles, d’une église ancienne au chœur puborne dite de Montesquieur roman ainsi que par l’importance de sa production de muguet.

Village d’Aquitaine situé en Sud-Gironde, Martillac appartient au territoire viticole « PESSAC-LEOGNAN » conférant une appellation prestigieuse à ses vins.

Pour expliquer l’origine du nom de Martillac, il fait référence à une légende locale. Celle-ci rapporte qu’au temps des guerres de conquêtes des Gaules, sous Jules César, un général romain se serait retrouvé en grand danger d’enlisement sur une terre marécageuse lorsque, soudainement, le sol se serait raffermi inexplicablement sous les sabots de son cheval. En raison de ce miracle, un temple fut élevé en l’honneur de la divinité responsable de ce prodige : Mars, Dieu de la guerre protégeant son guerrier.

Martillac est traversé par une ancienne voie romaine en direction de la commune voisine de Saucats. Il s’y trouve à proximité un vieux pont de pierre communément appelé « Pont Romain » mais dont l’origine reste incertaine. Dispersés sur Martillac, une dizaine de bornes dites « de Montesquieu » - élevées pour la plupart à l’époque du baron – se dressent au bord d’anciens chemins ou en pleine lande. Gravées sur leur deux faces d’un symbole ou d’un monogramme et orientées dans l’espace, elles indiquent la propriété des terres vers lesquelles elles se tournent.

La vallée du Breyra est l’axe sur lequel est venu s’articuler l’urbanisation du village. Aujourd’hui, cette vallée correspond à l’entrée Est de Martillac.

Le raisin et le muguet sont les deux principales ressources de Martillac.

MAIRIE DE MARTILLAC - 14, avenue Charles de Gaulle - 33650 Martillac
Tél. : 05 56 72 71 20 - Fax : 05 56 72 65 78 - secretariat@mairie-martillac.fr

Aller au haut